Que font les entreprises pour réduire leur impact sur l’environnement ?

Selon le HuffingtonPost, le huitième continent est la conséquence de milliards de déchets non traités abandonnés dans la nature. Des sacs poubelles, bouteilles, emballages, tous constitués de plastiques de différents types se désagrégeant en microparticules, toxiques pour la faune et la flore. Les tourbillons résultants des courants marins emmènent tous ces déchets à un seul endroit situé dans l’océan pacifique. Cet amas de déchets converge et finit par constituer une zone d’ordures trois fois plus grande que la France en termes de superficie. Le plus inquiétant étant que cet amas de détritus est composé de 1800 milliards de morceaux de plastiques (99,9%), pesant 80.000 tonnes. Petite note au passage, ils mettront entre 100 à 1000 ans à être dégradés.

Les entreprises françaises rejoignent le Global Compact

Aujourd’hui, 1200 entreprises françaises ont décidé de réduire leur impact sur l’environnement en rejoignant le Global Compact France. Le Global Compact rassemble plus de 13000 entreprises à travers 170 pays dans le monde voulant lutter contre leur impact négatif sur l’écosystème (faune et flore). Pour en être membre, il est nécessaire de produire un rapport annuel présentant entre autres les objectifs de réduction de production de déchets, les moyens mis en œuvre et l’état d’avancement de ceux-ci. Cela permet d’affirmer l’engagement des entreprises, qui peuvent arborer ce logo auprès de leurs consommateurs et partenaires.

Pour parvenir à réduire leur impact sur l’environnement, les entreprises décident d’intégrer leur production de déchets à leur processus de production. Cela leur permet de créer de la valeur, recycler ce qui a déjà été produit et en réduire la production future. C’est ce qui s’appelle l’économie circulaire.

Quelques exemples d’entreprises françaises agissant pour réduire leur impact sur l’environnement

Le rapport unglobalcompact partagé par Carrefour réaffirme son engagement à réutiliser les déchets alimentaires récupérés auprès des consommateurs. Cela permet à l’entreprise de faire rouler ses camions de livraison tout en réduisant de 75% les émissions de CO2 dans l’atmosphère. Les déchets macèrent dans des cuves, d’où est extrait le biogaz, pendant au moins trois mois.

Le rapport unglobalcompact partagé par Auchan réaffirme son engagement à lutter contre la pollution de l’environnement et le gaspillage. L’enseigne s’est associée à l’entreprise Cristalline, afin de rendre disponible des points de collectes autour de ses hypermarchés. Elle récupère ainsi les matériaux plastiques pour procéder à leur recyclage.

Ce n’est pas tout ! Deux hypermarchés de l’enseigne Auchan, situés en Alsace, ont mis en place une nouvelle filière de valorisation des bio-déchets végétaux. Ces déchets provenant pour majorité des invendus en fruits et légumes sont traités dans une station de lombricompostage. Celle-ci produit un engrais réutilisable pour la production de nouveaux fruits et légumes. Déjà près de 531 tonnes de ces déchets ont été recyclés pour la seule année 2017, à 89% par les hypermarchés, 11% par les supermarchés et environ 1% par les drive en Europe et Asie.

Biocoop met aussi en oeuvre les principes de l’économie circulaire. Les emballages en PVC et polycarbonates (types de plastiques) ont été bannis. L’enseigne a d’ailleurs mis en place une charte d’emballage très spécifique à l’attention de ses fournisseurs, afin de lutter contre le suremballage. Le poids, les matériaux et tous les composants des produits sont analysés. Le principal fer de lance de l’enseigne reste la mise à disposition de produits en vrac. Le vrac est d’ailleurs aussi disponible pour les produits liquides, donnant plusieurs vies aux contenants.

Le rapport unglobalcompact partagé par le groupe Casino, propriétaire des enseignes Leader Price, Casino et Franprix par exemple, montre sa volonté de réduire son empreinte sur l’environnement. Pour ce faire, le groupe multiplie ses actions auprès de la Banque alimentaire de France afin de permettre au plus grand nombre de consommer les produits encore bons mais impropres à la vente. 29% de dons en plus rien qu’en 2017, représentant 41 millions de repas distribués depuis la mise en place de ces actions. Pour tenir tous ces engagements, les cadres de l’entreprise ont décidé de dédié 5% de leur rémunération variable à cette démarche.

Leader Price s’allie aux start-up pour réduire son impact sur l’environnement

Leader Price s’allie aussi à de jeunes starts-up innovant dans ce sens, comme Courseur pour renforcer sa démarche de responsabilité. Courseur est un service de livraison à domicile collaboratif. Il met en lien ceux qui font leurs courses en voiture avec ceux qui ne peuvent pas les faire (pas de voiture, pas le temps…). Deux moyens existent : une application mobile tout en un et un numéro de téléphone pour commander sans portable. Le principe est simple. Quand un client va faire ses courses personnelles, il propose une annonce de trajet dans l’application. Il devient ainsi visible et disponible par toutes les personnes proches de chez lui qui peuvent ainsi lui envoyer leur liste de courses faite directement dans l’application, répertoriant tous les produits disponibles en magasin. Ceux qui se font livrer indemnisent ceux qui livrent. Les courseurs rendent service et amortissent leur trajet de courses personnelles. Les livrés accèdent à un service de livraison abordable partout en France. Un service gagnant-gagnant, solidaire et qui réduit l’impact environnemental dû à l’usage de la voiture. Courseur est disponible pour le moment dans 73 magasins Leader Price et intègre peu à peu d’autres enseignes alimentaires et non-alimentaires.

Une autre start-up a aussi intégré les partenariats de Leader Price : Too good to go et, met en place une démarche pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Elle propose aux consommateurs de récupérer un panier surprise constitué de produits invendus du jour. Cela permet de contribuer à l’échelle de chacun à cette lutte contre le gaspillage alimentaire, tout en faisant des économies !

Et vous, comment réduisez-vous vos déchets ?

Source de l’image du Header: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Pollution_plastique_2.jpg

Articles liés

Courseur ou la création de lien social intergénérationnel

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les relations entre les jeunes et les seniors ont un bel avenir devant…

Courseur intègre un nouveau magasin Leader Price au coeur de Paris !

Il y a du nouveau chez Courseur, et on vous en fait part ! Leader Price de Magenta accessible dans votre…

Courseur devient le partenaire de Leroy Merlin à La Rochelle

Il y a du nouveau chez Courseur, et on voulait partager la bonne nouvelle avec vous ! Après Leader Price, c’est…

Découvrez le tout nouveau Chat de Courseur !

Ceci n’est pas un animal tout mignon… Un chat, en français, c’est un petit mammifère tout mignon. En anglais, ce…

Courseur lauréat des Trophées Silvereco 2018

Après délibération par les membres du jury de Silvernight, Courseur a été nommé meilleure prestation de service dans la catégorie…